Winstub le Pfifferbriader – Strasbourg

Au retour de mon long weekend à Prague, je suis allée tester le Pfifferbriader avec Alexandra : une winstub située au plein cœur de Strasbourg. Un restaurant Alsacien, à deux pas de la cathédrale ? Ça sent l’attrape touristes à plein nez non ? Et bien pas du tout ! (bin oui,  si c’était le cas je n’aurai pas décidé d’en parler avec vous 🙂 ). Je reviens sur cette super soirée en images.

Le Pfifferbriader, une charmante winstub au cœur de Strasbourg

Pour ceux et celles qui ne viennent pas d’Alsace, je vais commencer par vous expliquer ce qu’est une winstub (littéralement « pièce à vin »). Bref retour en arrière : Avant, on pouvait les comparer à nos actuels bar à vins. Les producteurs y écoulaient leurs produits viticoles que l’on pouvait accompagner de petits plats sans prétention.

Aujourd’hui, la winstub désigne le restaurant typiquement Alsacien, par son esprit terroir et bistrot. On y retrouve les saveurs d’autrefois, avec des plats traditionnels dont on ne se lasse pas. Si vous n’êtes pas de la région et que vous souhaitez découvrir des plats typiquement Alsacien, c’est dans une winstub qu’il faudra aller !

La winstub c’est aussi un décors typiquement Alsacien : colombage, poutres apparente, tables et chaises en bois et le fameux tissu kelsch (mais si, vous savez : le tissu à carreau bicolore). Lorsque je suis arrivée au Pfiff’ (car c’est ainsi que l’appelle les locaux), j’étais assez bluffée : chaque détail y était! Il n’y a qu’à voir les photos !  

90 couverts à l’intérieur (sur deux étages) et une jolie terrasse qui donne sur une rue très sympa de Strasbourg.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le Pfifferbriader, des plats authentiques avec le label « fait maison » !

Pour moi, dans un restaurant attrape touristes, on ne mange pas bien. Depuis la mise en place du label « fait-maison », on a la chance de pouvoir distinguer la cuisine d’assemblage de la cuisine confectionnée à partir de produits crus comme on le fait traditionnellement dans une cuisine.

Au Pfifferbriader, on retrouve très fréquemment ce logo sur la carte. Les plats qui ne sont pas fait maison sont rares (même les desserts !) et ça se ressent dans l’assiette. Ma maman étant Alsacienne, je mange très rarement des plats traditionnels au restaurant : elle les fait tellement bien que j’ai un peu peur d’être déçue. Je me suis prêtée au jeu ce soir-là en prenant des plats familiaux, du terroir.

Croyez-moi, on sent que c’est fait maison ! Comme nous étions plusieurs à table, j’ai pu goûter à différentes entrées et plats : tous aussi bons les uns que les autres. Même la choucroute pour laquelle je suis extrêmement difficile me rappelait celle de ma maman. Incroyable non ?

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour le dessert, je n’ai pas fait dans le traditionnel. J’ai pris ce que j’adore prendre au restaurant : le moelleux au chocolat. Quand on m’a dit qu’il était fait maison, j’ai eu une doute (c’est ce qu’on me dit toujours et pourtant, j’ai l’impression de manger le même dans beaucoup de restaurants). Non seulement il était fait maison (il avait un petit goût de poudre d’amande, mmhhhhh) mais en plus il était très joliment dressé (comme les autres plats d’ailleurs).

DSC07194

Un rapport qualité/prix sympa

Il y avait l’option « joli décors, cuisine bof » mais aussi « bonne cuisine mais hors de prix ». Ni l’un ni l’autre ! Au Pfiff’ on a le joli décors, la bonne cuisine et un rapport qualité/prix très sympa (surtout vu l’emplacement du restaurant). Les portions sont elles aussi familiales! Il y a la quantité et la qualité, top non?

Vous trouverez les tarifs sur leur carte en ligne. Le restaurant fera d’ailleurs parti de l’opération « Resto en fête » donc je vous parlerai prochainement. Concernant le service, rien à redire.

Commentaires (25)

  • Siegwalt Flora

    Ouaou j’y crois pas !!! Un grand merci à Adeline et au Pffiferbriader :)))))))) Et comme c’est l’anniversaire de mon papa cette semaine, je sais qui emmener avec moi 😀 J’ai hâte de tester !

  • Toc

    C’est avec plaisir que je participe! Merci

  • Elodie B.

    En cette période froide de grisaille… rien de de tel qu’une bonne table pour retrouver des couleurs et de la chaleur. Merci Adeline, et merci au Pfifferbriader !^^

  • Siegwalt Flora

    Je tente ma chance car en ce moment je rêve vraiment d’une bonne choucroute et la cuisine alsacienne se prête bien à l’hiver qui s’annonce 🙂 merci pour cette belle découverte !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

x

ut ut dolor Lorem suscipit ipsum dictum