4 jours dans les rizières de Pugao Laozaï

Visiter les rizières en Chine

Après avoir passé une journée à Kunming, nous voilà dans un bus de nuit direction les rizières. On a pris le bus à la South Bus Station de Kunming pour prendre un bus jusqu’à Xinje.

Pour être sûr de se faire comprendre dans les gares routières et ferroviaires, faites en sorte d’avoir le nom de la destination en chinois traditionnel. Google est votre meilleur ami… 😉 Si vous n’avez pas de connexion à ce moment là demandez à un chinois qui parle anglais (plutôt les « jeunes ») de vous l’inscrire. De notre côté nous avons fait le choix de ne pas prendre de carte SIM locale : c’était assez « cher » (environ 200 Yuans) et on a réussi à faire sans. On trouve facilement du wifi au besoin.

Les bus couchettes sont très étroits. Il y a environ 25 lits dans un bus. Il vaut mieux ne pas mesurer plus de 1m85 car les lits ne sont pas beaucoup plus grands. Je vous conseille de manger avant de prendre le bus car à peine parti, le chauffeur coupe les lumières. Le bus couchette c’est pratique pour passer la nuit allongé et économiser une nuit d’hôtel. On y dort plutôt bien, prévoyez tout de même boules quies et masque de nuit. Les arrêts « pipi » sont assez fréquents mais âme sensibles s’abstenir : WC turc (où les odeurs ne sont pas terribles) avec parfois juste une fosse et de petites planches en bois qui font office de mur.

Le trajet Kunming –> Xinje dure 7 à 8h. Compter 145 Yuans par personne, départ à 18h. Il y a un arrêt avant Xinje : ne descendez pas. Vous descendrez au terminus. Le bus arrive en plein milieu de la nuit (à environ 1h) mais vous pouvez terminer la nuit à l’intérieur (jusqu’à 5h30-6h). Ensuite deux options : attendre le petit matin que les mini bus roulent ou vous laissez conduire par le chauffeur en mini bus. On n’avait pas connaissance de la 1ère option, on est donc parti à Pugao avec le chauffeur. 1h de route, 25 km, 150 Yuans (à 2) contre 30 Yuans au retour. Aïe!

Le chauffeur nous dépose à Pugao Laozaï, à notre guesthouse… du moins c’est ce qu’on croyait. On lui avait pourtant montré l’adresse en chinois (Booking propose de voir l’adresse dans la langue du pays, super pratique) mais après 1h d’attente devant la Guesthouse celle-ci ouvre et il s’avère que ce n’est pas la nôtre. :-/ Il commence à faire jour (et à pleuvoir). 10 minutes plus tard nous voilà à la Sunny Guesthouse (Green) Hotel (594 Yuans pour 4 nuits en chambre double en période de Golden Week). Sûrement notre auberge préférée en Chine!

Pour vos réservations Booking,utilisez ce lien. Vous recevrez un remboursement correspondant à 10% du montant de votre réservation ! De mon côté, je percevrai également une commission. 🙂 Cela ne fonctionne qu’une fois, profitez-en!

Lucien (le gérant), nous accueille dans un anglais parfait. Il nous laisse le choix de la chambre : ce sera avec vue sur les rizières. Ici (comme dans beaucoup d’endroits en Chine) pas de chauffage mais un lit chauffant. La salle de bain est neuve et moderne. On y est bien !

Une fois installés, on prend notre 1er petit déjeuner local : un bouillon de nouilles (15 Yuans par personne) et c’est parti pour notre 1ère balade. Lucien connaît parfaitement le coin, il nous indiquera les randonnées sympas à faire durant tout notre séjour.

Si on vous demande de payer pour accéder à la ville, refusez ! Seul l’accès aux 4 plateformes des rizières est payant. Aucun droit d’entrée n’est à régler en dehors des guichets des plateformes. Si un chauffeur de bus ou taxi vous demande de payer quoi que ce soit, refusez.

Il y a tant de choses à voir ici! À Pugao, aucune voiture ne circulent. Il y a quelques supérettes et un restaurant. Dans le coin vous ne trouverez pas de distributeurs de billets ou de banques. Pensez à retirer suffisamment d’argent pour l’ensemble du séjour.

Jour 1 : temple, village et rizières

Sur les conseils de Lucien, on part visiter les alentours. Après s’être (un peu) trompés de chemin (Maps.me a ses limites) on atterrit en plein dans les rizières. Des locaux y travaillent ardûment. En Octobre, c’est la saison des récoltes. On les voit couper les plants de riz, en faire des « bouquets » et récupérer les grains en les tapant dans des caisses en bois. C’est impressionnant!

On part ensuite dans un village alentour pour voir un temple. On s’apercevra par la suite que les temples en Chine se ressemblent « tous » : ils arborent les mêmes couleurs et la même architecture. Dans le village, les cochons et poules se baladent en liberté. Il y a aussi pas mal de chiens. Les locaux sont souriants mais personne ne parlent anglais.

Une fois rentrés, après 15 km de marche environ, Lucien nous propose d’aller en haut d’une montagne avec les fillettes du village. Elles sont missionnées, par l’école, pour ramasser le plastique ayant été jeté dans l’environnement. Une team d' »environmental pioners ». La Chine est propre dans les villes mais en campagne ils n’ont pas les infrastructures et mêmes moyens à disposition pour la gestion des déchets.

 

Je trouve l’initiative juste EXTRAORDINAIRE. Elles nous serviront de guide pour notre balade et de notre côté on les aidera à ramasser le plastique.

Il y a encore du boulot… 🙁

En plus de ça, elles sont trop mignonnes. Elles m’ont même fait un bouquet de fleurs! La marche n’est pas simple : ça grimpe. Pour elles aucun soucis, même en ballerines.

De retour à la guesthouse, on apprend quelques mots de Chinois avec une étudiante travaillant ici pour les vacances. On rencontre aussi un couple de français expatriés à Shanghaï et un couple de Hollandais : Ron et Christine. Ici c’est souvent Lucien qui cuisine. Le petit déjeuner coûte 15 Y et le dîner 20 Y (très très correct pour une auberge surtout qu’on y mange très bien). Ce soir, c’est poisson, riz et courge. C’est super bon! Pas de photos à l’appui. Il faisait trop sombre le soir pour les photos. 😉

Jour 2 : Atzeke, le « mushroom village »

On repart avec les fillettes direction Atzeke, un village aux alentours connu pour ses (vielles) maisons champignon. Ron et Christine nous accompagne. On part pour la journée avec un double objectif : visite et ramassage de plastique. Des étudiants nous demande un prix d’entrée au village. On sait que c’est attrape touristes mais on ne nous laisse pas le choix. On négociera le tarif étudiant (30 Yuans à 2). C’est toujours ça de gagné ! Si ça vous arrive, refusez catégoriquement et soyez ferme. Lucien nous a confirmé que ce n’était pas « légal ».

Pour midi, on a invité les enfants à manger dans un restaurant en face du coffee shop du village. On s’est régalés pour 130 Yuans (4 adultes et 5 enfants). Riz (à volonté), porc frit, légumes sautés : c’est vraiment savoureux.

 

 

On a continué à marcher après le village, côté rizières. Surprise : on y découvre une plateforme gratuite (view point) où la vue est spectaculaire.

 

Selon moi, il est inutile de payer (100 Yuans par personne) pour accéder aux plateformes payantes donnant une vue sur les rizières. Il y a suffisamment d’endroits gratuits où on les voit tout aussi bien (sans la masse de touristes en plus de ça).

Les filles nous ont offert un drapeau fait en tiges tressées qu’elles venaient tout juste de faire. Je suis impressionnée par leur agilité! Elle ne nous on pas montré comment faire, c’était visiblement un secret… 😉

Après cette longue balade, on rentre à la guesthouse. On fait une lessive et j’en profite pour trier les photos (déjà 700 photos depuis notre arrivée en Chine!).

 

Ici le climat est très humide. Du coup le linge ne sèche pas vite du tout. Prévoyez le coup !

Le soir, Lucien accepte de me montrer comment il cuisine le poisson. Ce sera poisson au gingembre ce soir !

Jour 3 : balade au marché de Shengcun

On part avec Ron et Christine au marché de Shengcun. Un marché où les paysans locaux viennent vendre leurs produits. On en profite pour acheter des fruits. Si vous voulez acheter des bananes dans cette région, privilégiez les petites (locales). Elles sont plus savoureuses.

Le lieu et jour du marché peuvent varier. Nous y étions le samedi sur les conseils de Lucien. Renseignez-vous bien à votre arrivée.

On y trouve aussi de la steet food : les locaux semblent prendre leur petit-déjeuner au marché. L’après-midi j’en profite pour trier des photos et appeler la famille. Au dîner ce soir : poulet au gingembre! On remarque qu’en Chine, ils ne décortiquent pas le poulet. C’est pas super facile de le manger, surtout avec des baguettes et surprise : on y trouve même les pattes et la crête!

Dans le sud de la Chine, on mange plutôt du riz (d’où les rizières). Quand on monte vers le nord, c’est plutôt les nouilles qui sont à l’honneur.

Jour 4 : randonnée à Bada.

On partira à 9h le matin pour rejoindre le village de Shengcun en bus local, lieu de départ de notre randonnée à Bada (10 Yuans à 2 au départ de Pugao).

De manière générale en Chine, privilégiez les bus locaux (mini bus gris). Ils ne sont pas chers et fiable. Attention : parfois ils ne partent que quand ils sont plein. Rassurez vous, ça va vite! Pensez à valider le prix avec le chauffeur avant de monter (montrez le montant sur la calculatrice du téléphone au besoin).

On s’arrête rapidement dans une papeterie pour acheter des fournitures pour les enfants (cahiers, stylos, pinceaux etc). C’est parti pour 5h de randonnée. On n’a pas eu beaucoup de soleil depuis notre arrivée à Pugao et ce matin c’est particulièrement brumeux. C’est souvent le cas mais en général ça se dégage en journée. Une fois arrivés à la plateforme (gratuite) de Bada où on aura la tête dans les nuages (littéralement) on repart à la guesthouse.

Demain, on part pour Dali où on a décidé de rester une nuit (et une journée) pour visiter. Les changements de programme commencent… 😉 On aura adoré notre séjour au calme dans les rizières. C’est sûrement la destination en Chine qu’on a trouvé la plus authentique. Étonnamment c’est aussi là bas qu’on avait le meilleur wifi. HAHA On vous conseille d’y rester 3 à 4 jours pour bien profiter. Dépaysement assuré!

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Shopping List
x

J'ai oublié mon mot de passe

venenatis neque. id adipiscing pulvinar vel, Praesent leo vulputate, libero consequat.