Voyager zéro-déchet : astuces & conseils,

Vous le savez, j’essaye de réduire mes déchets. Ça a commencé en évitant le gaspillage alimentaire puis j’ai mis en place les achats en vrac. En partant en tour du monde, j’avais envie de poursuivre sur ma lancée. Seulement voilà, voyager 100% zéro-déchet ce n’est pas si facile. Selon les pays, il est presque impossible de ne pas générer de plastique là où en France on peut plus facilement l’éviter. Il faut savoir que 10 tonnes de plastiques sont produites par seconde dans le monde. Il faut savoir aussi que le tourisme de masse est l’une des principales causes d’émissions de gaz à effet de serre et de pollution à l’échelle mondiale. À nous de voyager un peu plus responsable ou en tout cas : d’en prendre conscience et d’essayer. La bonne nouvelle c’est que tous les efforts comptent !

Les déchets dans le monde

On a constaté que le tourisme générait énormément de pollution si on prend en compte…

  • Les moyens de transport empruntés (l’avion étant le mode de transport le plus polluant. Essayons de l’éviter quand c’est possible)
Bus pour Dali
On a favorisé le bus et le train dans chaque pays traversé, que ce soit en asie ou amérique du sud
  • Les sachets distribués à gogo
  • La street food et ses contenants par milliers… (surtout en Asie)
Street Food Kunming
  • Les savons et autres produits à usage unique distribués dans les hôtels (refusez-les ou ne les utilisez pas si possible)
  • Les bouteilles d’eau achetées dans les pays où l’eau du robinet n’est pas potable (mine de rien ils sont nombreux)

On a aussi constaté que les populations locales ne sont pas toujours sensibilisées au respect de l’environnement. Dans beaucoup de pays, le recyclage n’existe pas ou seulement dans les grandes villes. Les locaux jettent les déchets dans la rues. Et en même temps : comment les blâmer ? Il n’y a parfois aucune poubelle/collecte de déchets. Une bien triste vérité…

Montagne de déchets laissés en plein nature en Asie

Cela dit, on voit aussi que les mentalités changent et que les populations commencent à être éduquées sur ce sujet. On a par exemple vu :

  • De nombreuses poubelles de tri dans les rues en Chine
Recyclage Dali Chine
  • Des ramassages de déchets organisés sur les plages de Bali
  • La mise en place de points de vente où l’on peut recharger sa gourde en eau potable à petit prix en Asie
  • Des sections « écologie & environnement » dans des musées en Australie et Chili pour sensibiliser les populations
  • Des magasins en vrac sont en place dans quelques grandes villes.
  • Des projets de sensibilisation à l’environnement dans les écoles (dans un petit village au fin fond des rizières en Chine).
Team ecolo Pugao Chine
Ramassage de déchets avec la team green d’une école de Pugao Laozaï.

Le zéro-dechet en voyage

Même si voyager 100% zéro-dechet est difficile, on peut faire des petits efforts en voyage qui auront un bel impact sur l’environnement. Voici quelques exemples dont certains peuvent même être appliqués à la maison! Autre bonne nouvelle : vous ferez même des économies ! 😉

Les bouteilles d’eau

89 milliards de bouteilles d’eau sont vendus dans le monde tous les ans. Dans la plupart des pays, elles ne sont même pas recyclées. A priori, 9% du plastique seulement est recyclé dans le monde. Quand bien même elles le sont, il faut savoir qu’elles ne le sont pas à l’infini et ne disparaissent jamais vraiment.

Mon astuce zéro déchet : investissez dans une gourde filtrante comme la Lifestraw. Cette gourde permet de filtrer les bactéries et vous permet de boire l’eau du robinet sans prendre le risque de tomber malade. Non seulement vous n’achèterez plus de bouteilles d’eau mais en plus vous ferez des économies. Sans compter le fait que vous pourrez trouver facilement des points d’eau pour la remplir. Si vous partez dans un pays où l’eau est potable, emportez avec vous une gourde classsique.

Les sachets en plastique

Alors qu’en France on distribue moins de sachets en plastique, à l’étranger ce n’est pas encore ça. Le meilleur moyen reste encore de les REFUSER.

Mon astuce zéro déchet : ayez toujours un sac (sac à dos, sac en tissu, sac réutilisable) avec vous et refusez gentiment le sachet qu’on vous tendra. On nous a souvent remercié pour ça, notamment en Asie (où ils croulent sous le plastique). Si on vous donne malgré tout un sachet (parfois, on n’arrive pas à l’éviter), conservez-le pour le réutiliser (ou en faire un sac poubelle)

Les pailles en plastique

Les pailles en plastique c’est pas le top du tout en terme d’écologie (comme tous les produits à usage unique en réalité). Non seulement elles ne se recyclent pas mais en plus elles se retrouvent dans nos océans… Là encore, la meilleure des choses à faire est de la refuser. Bien entendu, si la paille est déjà dans votre verre, conservez-là. Elle sera de toute façon jetée.

Jus de fruits smoothie Thailande

Mon astuce zéro-dechet : pourquoi ne pas investir dans une paille en inox ou en bambou ? Réutilisable à l’infini, vous pouvez faire en sorte de l’avoir toujours dans votre sac en-cas de besoin. 😉

La vaisselle à usage unique

Quand on mange à l’extérieur (surtout en street food), on nous donne souvent des couverts et des assiettes en plastique (voir en polystyrène). Si les assiettes sont plus contraignante à éviter en voyage, pour les couverts c’est très facile.

Mango Sticky Rice Thailande

Mon astuce zéro déchet : pensez au couteau Suisse et/ou aux couverts pliables ou réutilisables. C’est plus agréable de manger avec de vrais couverts en plus, pas vrai ? 😉 Pour éviter les gobelets en plastique, pensez à tendre votre gourde pour votre café/thé ou au mug réutilisable. Ça se fait d’ailleurs pas mal dans les petits cafés en Australie.

Les contenants à usage unique

Quand je vais au marché (surtout à l’étranger) acheter des olives, des pâtes ou autre gourmandise je me retrouve souvent à les avoir dans des boites en plastiques ou en sachet. Dommage quand on va au marché pour acheter en-vrac !

Acheter en vrac à Strasbourg zéro déchet

Mon astuce zéro déchet : avoir une boite hermétique sur soi durant vos courses pour la tendre et le faire remplir au besoin. En verre de préférence… mais en voyage ça pèse !

Les emballages et produits sur-emballés

Vous l’avez sans doute remarqué, les produits emballés le sont souvent beaucoup trop. Plus que nécessaire en tout cas ! La meilleure chose à faire c’est de les éviter mais ce n’est pas toujours si simple. On peut manquer de temps ou même ne pas trouver le produit en vrac ou au marché.

Mon astuce zéro déchet : pour éviter de générer trop de déchets, favorisez les produits non industriels (allez au marché) ou les produits les moins emballés. Ex : un paquet de gâteaux qui contient des biscuits emballés individuellement polluera bien plus qu’un paquet de gâteaux « classique ».

Les cosmétiques

Entre le dentifrice, le shampoing, le gel douche, le déodorant, les crèmes… On peut générer (que ce soit en voyage ou au quotidien) pas mal de flacons ou tubes en plastiques. Pensez à l’alternative « solide »! Pour les cotons-tiges ou coton démaquillant il y a aussi des alternatives. De mon côté je les achète chez Day by Day car ils ont les produits Pachamaï que j’aime utiliser et ça m’évite les emballages des colis (et les frais de port d’ailleurs!).

Mon astuce zéro-dechet : optez pour des cosmétiques solides ! Ils sont parfois plus chers à l’achat mais dur beaucoup plus longtemps. J’ai quasiment tout pris de la marque Pachamaï qui est une marque française dont les produits sont clean (contrairement aux shampoings solides Lush qui contiennent des produits chimiques pas terribles par exemple).

Ma trousse de toilette zéro-déchet

Le savon

Vieux comme le monde, il remplace le gel douche. Prenez-le « naturel » de préférence et sans emballage. On en trouve plein dans les magasins en vrac ou dans des magasins/sites spécialisés. Pensez aux petites pochettes en tissu pour le stocker. En plus c’est trop mignon !

Le shampooing solide

Le shampooing solide qui existe pour différentes type de cheveux. Selon votre fréquence de lavage (et de votre longueur de cheveux) il peut facilement durer 6 à 8 mois.

Le dentifrice solide

Le dentifrice solide existe sous plusieurs formes. Personnellement, je préfère celle en galet (j’ai pris le « Crystal » de chez Pachamaï). Vous pouvez également le faire vous-même. Si la recette vous intéresse laissez-moi un commentaire ! Je l’ajouterai à l’article.

Le déodorant solide

Le déodorant solide. J’avais un petit doute sur l’efficacité des déodorants solides et au final c’est top! En plus ça dur super longtemps. On a le notre depuis déjà 8 mois!

Édit du 16/10/2019 :

Le rasoir de sûreté

Le rasoir de sûreté remplace les rasoirs jetables. Il est en acier et le seul consommable que vous devez acheter, ce sont les lames conditionnées dans du papier. 🙂

La brosse à dent en bambou

Même si elle n’a pas forcement de tête interchangeable, elle remplace bien les brosses à dent en plastique. L’impact sera moins important pour la planète que les brosses à dent classiques.

Le coton tige « réutilisable »

En inox (en pharmacie) ou en bambou (sur les sites spécialités ou en magasin en vrac), le coton tige réutilisable se lave après avoir été utilisé.

La cup ou les protections hygiéniques lavables

Elles permettent de dire adieu aux serviettes et tampons jetables dont la composition serait un peu douteuse. C’est aussi extrêmement polluant et coûteux. Alors pourquoi ne pas opter pour une alternative plus écologique et meilleure pour votre santé ? Si vous ne connaissez pas la cup, allez lire cet article. Il y a aussi la culotte menstruelle (que je n’ai jamais testé).

Les cotons démaquillants lavables

On peut les acheter en coton ou tissus, à l’unité ou par lot et ils sont lavables/réutilisables. Disponibles que des sites spécialisés et en magasin en vrac.

Alors, on s’y met ?

Voilà quelques habitudes plutôt faciles à mettre en place qui seront bonne pour la planète (et pour vous aussi!). Vous n’êtes pas obligés de TOUT appliquer, faire un peu c’est déjà génial ! #colibri

Je n’ai pas tout mis en place d’un coup non plus je vous rassure. J’ai parfois même mis en place certaines choses au cours du voyage (et il y a des astuces auxquelles j’ai pensé par-après). Laissez-vous le temps d’opérer les changements à votre rythme et soyez indulgents avec vous-même. Vous n’êtes pas parfait(e)s et ça tombe bien : moi non plus car personne ne l’est !

Pour les astuces zéro-dechet au bureau allez lire l’article de Julie. Pour une autre vision du zéro-dechet en voyage, allez consulter l’article de Julia.

Et vous, quelles sont vos astuces zéro-déchet ?

Commentaires (4)

  • Claustaire

    Merci pour ces bons conseils, appuyés sur une précieuse expérience, on le voit !
    Merci aussi pour ta sensibilité environnementale / écologique et ton souci de la médiatiser, comme tu le fais ici.
    Et, pour ton prochain tour du monde, essaie donc le vélo ou la voile 🙂
    Cordialement !

    • Adeline

      Merci pour cet adorable commentaire ! Ça me fait super plaisir ! J’ai la chance d’avoir des abonnés extra 😉

  • Julia (Les Cookines)

    Top ! Il complète très bien mon article, surtout pour la salle de bain. Le mot clé c’est l’anticipation. Ce pour quoi je ne suis absolument pas douée …

    • Adeline

      Hahaha j’adore la fin de ton message 😉 Tu fais déjà de efforts dingues !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

x

Register

Mot de passe oublié

felis suscipit ultricies Praesent eget ipsum pulvinar