Astuces pour réussir ses beignets et autres fritures

10 astuces pour réussir ses beignets

Vous êtes nombreux et nombreuses à faire des beignets à l’occasion de mardi gras. J’avais donc envie de partager avec vous quelques astuces pour réussir ses beignets à coup sûr. 🙂 Même si les beignets sont faciles à faire, vous me dites parfois ne pas oser vous lancer car vous avez peur de les rater. Vous m’avez aussi quelques fois demandé comment faire pour maîtriser leur cuisson et ne pas trop les faire bronzer. Vous trouverez dans cet articles toutes les réponses à vos questions et si vous en avez d’autres : n’hésitez pas à me les poser en commentaire et je les intégrerai ici.

Ne pas mettre la levure au contact du sel

Lorsque vous préparez votre pâte, veillez bien à ne pas mettre la levure au contact du sel. On conseille en général de ne pas mélanger sel ou sucre directement avec la levure car le sel « tue » la levure et la levure « mange » le sucre. Mettez donc la levure d’un côté du récipient et le sel/sucre de l’autre.

Faire lever la pâte à température ambiante

Le secret d’un beignet bien aéré et moelleux c’est le repos de la pâte! Elle doit lever à température ambiante durant 1h30 et doubler de volume. Ce n’est pas le cas de toutes les recettes bien sûr! Il existe des recettes de beignets qui n’ont pas besoin de repos (comme cette recette de beignet de banane).

La température de la pièce est aussi très importante. S’il fait trop frais, votre pâte ne lèvera pas. Pour optimiser la pousse, vous pouvez préchauffer votre four à 35°C, le couper et y faire lever la pâte (porte du four fermée) durant le temps indiqué. Autre option en hiver : la placer près d’un radiateur!

Attention : au-dessus de 50°C, les cellules de levure sont détruites c’est à dire qu’elle ne fonctionnera plus.

Bien fariner le plan de travail

Veillez à bien fariner votre plan de travail lorsque vous étalez la pâte et détaillez vos beignets. Sinon quoi, ils risquent d’attacher et de se déformer. Ce serait dommage!

Choisir les emportes pièces adaptés pour des beignets réguliers

Selon le type de beignet que vous souhaitez faire, n’hésitez pas à utiliser des emportes pièces pour qu’ils soient réguliers. Pour faire mes beignets de carnaval par exemple, j’utilise un verre à eau (5 à 7 cm de diamètre environ) pour les détailler. Pour les donuts, je procède de la même manière : un verre de 7 cm de diamètre et une douille de 2 à 3 cm pour le centre.

Bien penser à faire la seconde levée une fois les beignets détaillés

Il faut faire preuve de patience quand on réalise une recette à base de pâte levée et les beignets ne font pas exception à a règle! Une fois que vous avez détaillez vos beignets : vous pouvez les disposer sur un plan de travail fariné (ou sur une plaque), les recouvrir d’un torchon et les laisser lever 30 minutes à nouveau. En respectant les temps de pause, vous aurez des beignets moelleux à souhait!

manipuler la pâte et les beignets avec délicatesse

Pour obtenir des beignets bien ronds mais aussi pour ne pas les faire retomber : on veille à les manipuler le moins possible et avec précaution. Aidez-vous d’une spatule farinée pour les déplacer.

Choisir une huile adaptée à la friture

Vous êtes nombreux à me demander quelle huile utiliser pour faire de la friture. Il est nécessaire de choisir une huile qui supporte des hautes températures comme l’huile d’arachide ou de tournesol. Si vous avez un doute, il vous suffira de regarder quelles huiles sont utilisées dans les huiles « spéciale friture ». 😉 Faites attention à ne pas utiliser d’huile d’arachide si vous faites des beignets à offrir ou partager : il se pourrait qu’une des personnes soient allergiques aux arachides. Bien qu’elle contienne une quantité d’allergène minime, mieux vaut prévenir que guérir.

Aussi, on pense à renouveler régulièrement l’huile de friture et à la filtrer après chaque utilisation. Sinon quoi, vos beignets auront un goût de « vieille friture » ce serait dommage. ^^

Maîtriser la température de cuisson des beignets

C’est sûrement une des étapes la plus importante : la cuisson ! Bien qu’il existe aujourd’hui des recettes de beignets au four, ici c’est bien de la température de votre huile de friture dont je veux vous parler. Elle doit être de 170° à 180°C maximum. En-dessous de cette température, le beignet ne va pas cuire correctement et va être gorgé d’huile. Au-dessus de cette température, le beignet va trop vite bronzé et risque de ne pas être cuit à l’intérieur. L’idéal est d’avoir un thermomètre de cuisson mais si vous n’en avez pas : pas de panique! Plonger un beignet dans le bain : s’il frit instantanément, sans trop bronzer, c’est parfait! Sinon, augmentez ou baissez votre feu jusqu’à trouver la température idéale.

N’utilisez pas d’ustensiles en plastique pour égoutter vos beignets! Le plastique ne supporte pas les hautes températures et des nanoparticules dangereuses pour votre santé peuvent migrer dans vos aliments. En plus du fait que le plastique… ça à tendance à fondre à trop haute température hein. 😉

Bien égoutter vos beignets et les disposer sur du papier absorbant

C’est un peu ça le secret d’un beignet qui ne soit pas trop gras! Une bonne maîtrise de la température ET le fait de les disposer sur du papier absorbant après la cuisson pour éponger l’excédent de gras!

Ne pas couvrir vos beignets après la cuisson

Ne couvrez pas vos beignets après la cuisson avec une assiette ou une cloche : ils risquent de ramollir à cause de la condensation. Laissez-les bien refroidir avant de les entreposer dans une boite hermétique.

Rouler les beignets dans le sucre ou sucre-cannelle encore chauds

Si vous souhaitez enrober vos beignets de sucre, il faut le faire lorsqu’ils sont encore chauds. Une fois froids, le sucre n’adhère plus correctement.

Si vous souhaitez les glacer avec un glaçage à base de sucre glace (comme les donuts par exemple), je vous conseille de le faire une fois le beignet un peu refroidit sinon quoi le glaçage à tendance à fondre et à imbiber beignet.

Garnir vos beignets après la cuisson

Même s’il est possible de garnir les beignets avant la cuisson (en assemblant deux disques de pâte), il est souvent moins « risqué » de le faire après à l’aide d’une poche à douille ou d’une seringue. Vous pouvez les garnir de confiture, pâte à tartiner ou encore de crème pâtissière.

Ne pas les réaliser trop à l’avance

Même si un beignet se conserve quelques jours, il est vraiment meilleur le jour J : croustillant à l’extérieur, moelleux à l’intérieur. Au fil des jours, il va perdre de son croustillant et de son moelleux. Je vous conseille donc de les déguster le jour J, frais. 🙂

Voilà, vous connaissez mes astuces pour réussir ses beignets à coup sûr! Il n’y a plus qu’à s’y mettre pas vrai? 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

x

Mot de passe oublié

mi, dolor. diam neque. sem, id mattis consectetur facilisis elit. ut