Pâtes fraîches maison (avec ou sans laminoir)

( 4.7 sur 5 )
Chargement...
Pâtes fraîches maison recette facile avec ou sans laminoir
  • -4Portions+
  • 60 mTemps de prép.
  • 2 mTemps de cuisson
  • 1:30 hPrêt en
Print Friendly, PDF & Email

Vous m’avez demandé à plusieurs reprises ma recette de pâtes fraîches maison et bonne nouvelle : la voici, en vidéo!

Si nous avons l’habitude de consommer les pâtes sèches du supermarché, il est tout à fait possible de faire des pâtes maison avec très peu d’ingrédients. En plus c’est une alternative zéro-déchet très sympa, surtout si vous n’êtes pas encore adeptes des magasins en vrac. 🙂

Faire des pâtes maison avec seulement 3 ingrédients

Pour faire des pâtes fraîches maison, vous aurez besoin de seulement 3 ingrédients :

  • De la farine
  • Des œufs
  • Du sel

Des ingrédients de base que nous avons tous dans nos placards (sauf en cas de pénurie, bien sûr). De mon côté, j’ai pris l’habitude d’acheter de la farine en local. Si je la prenais avant dans mon magasin en vrac préféré pour éviter les emballages superflus, j’ai trouvé un petit moulin familial chez qui j’achète aujourd’hui des sacs de farine bio de 5 kg (en attendant qu’elle soit peut-être un jour disponible en sac de 10 kg ou mieux : en vrac!). Pour réaliser mes pâtes, j’utilise des la farine de blé mais vous pouvez très bien faire moitié farine de blé classique, moitié semoule fine de blé dur. Ça donne une texture un peu différente (plus ferme) et très sympa aussi. 🙂

Pour les œufs, on opte bien sûr pour des œufs frais de poules élevées en plein air (catégorie 1) ou bio (catégorie 0). Pour savoir comment bien choisir vos œufs et réussir à décrypter les codes allez lire cet article.

sans laminoir (machine à pâtes), c’est possible aussi!

Mes 1ère pâtes maison ont été faites sans laminoir. J’ai dû les faire 2 ou 3 fois à la main et comme je savais que j’allais très certainement y prendre goût : j’ai finalement décidé d’acheter un laminoir. Pourquoi? Tout simplement parce que faire des pâtes maison sans laminoir ça demande plus de temps et surtout : plus d’huile de coude! Autant pour détailler les pâtes, ça va. Autant pour l’étaler, sur la même épaisseur et très finement… c’est plus laborieux. ^^ Cela dit, n’oublions pas que les mamma italiana le faisaient à l’époque (et peut-être même encore aujourd’hui dans certaines maison) à la main! 🙂

Vous me demandez souvent le modèle de mon laminoir. C’est un laminoir de la marque Marcato Atlas que j’ai chiné en brocante (dépôt vente pour être plus précise). Il ressemble comme deux gouttes d’eau à ce modèle. Bien entendu, je vous invite à essayer de le trouver en magasin (ou mieux en brocante) avant de l’acheter en ligne (que ce soit ce modèle, ou un autre). Pour vous donner une petite idée, j’ai payé le mien 5€ en dépôt vente. 10x moins cher que neuf et ça lui donne en plus de ça une seconde vie. Pensez-y!

Mes astuces pour faire de délicieuses pâtes fraîches maison

Pâtes fraîches maison recette italienne avec ou sans laminoir

J’ai récemment donné un cours de pâtes fraîches maison à un passionné de pâte (Thierry, si tu passes par-là!). Grâce à ses questions, ça m’a permis de poser sur le papier quelques astuces qui vous aideront à avoir des pâtes fraîches comme en Italie!

  • On choisit des ingrédients de qualité et de bons œufs (mais ça, c’est valable pour toutes les recettes pas vrai? ^^)
  • On pèse les œufs : il faut compter 1 œufs soit 50 g pour 100 g de farine (par personne) pour réaliser des pâtes fraîches. Le double du poids de l’œuf en farine donc! Si vos œufs sont trop gros (ou trop petit) votre pâte n’aura pas la même texture.
  • On fait preuve de patience.Si la pâte peut sembler un peu grumeleuse au départ, sachez qu’elle va devenir plus lisse en la travaillant. On évite donc d’ajouter de l’eau à tout va, cette recette n’en a normalement pas besoin.
  • On laisse bien reposer la pâte, c’est ce qui va lui donner de l’élasticité. Et oui, le repos de la pâte va permettre au gluten contenu dans la farine de faire son job! 30 minutes au minimum, 1h au mieux et plus si vous avez du temps devant vous. Attention cela dit à ne pas dépasser 1 journée : la pâte à tendance à s’oxyder, je parle par expérience. ^^
  • On n’oublie pas de fariner régulièrement le plan de travail et la pâte pour éviter que ça colle. On met peu de farine mais régulièrement.
  • On maîtrise bien la cuisson de ses pâtes. Quelques minutes suffisent. J’annonce 3 minutes dans la vidéo mais comme je le précise : ça dépend de l’épaisseur des pâtes… Finalement mes pâtes étaient cuites en moins de 3 minutes!
  • On ne conserve pas la pâte plus d’une journée au réfrigérateur. N’oubliez pas qu’elle contient des œufs frais crus, un ingrédient assez sensible. Par contre, on peut la congeler sans soucis! Je vous en parle plus bas.
  • On ne lave pas le laminoir sous l’eau mais on le nettoie à l’aide d’un torchon (qui peut être humidifié). Oui oui, comme les moules à Kougelhopf. 😉

Lasagnes, ravioles, tagliatelles : tout est possible!

Cette recette est une recette de base. Avec cette pâte on peut réaliser des pâtes à lasagnes, des ravioles ou encore des tagliatelles! Je vous ai d’ailleurs déjà donné ici une variante de tagliatelles maison aux épinards.

Il ne vous reste plus qu’à préparer la garniture ou sauce de votre choix… De mon côté, je crois que ma recette préférée restera la sauce carbonara (la vraie, l’italienne). Sinon vous avez aussi la classique sauce à la crème et aux champignons ou, plus originale, la crème de courge. Vous trouverez toutes mes recettes à base de pâtes ici.

Faire sécher ses pâtes fraîches maison

Parfois, ça me prend de faire des pâtes avant qu’il ne soit l’heure des les manger. Dans ce cas-là, je les laisse sécher 2 à 3h (jusqu’à l’heure du repas) sur une corde. Petit rappel toutefois : cette pâte contient des œufs crus. Je vous déconseille donc de les laisser sécher trop longtemps à l’air libre. Le procédé qui permet d’obtenir des pâtes sèches est complexe, très réglementé et nécessite des conditions de séchage particulières. « Oui mais ma mamie/ma tante/ma voisine/Pierre, Paul, Jacques le fait et n’a jamais eu de soucis ». Comme d’habitude, je vous rappelle ici les règles sanitairement acceptables. Je ne voudrai pas être responsable d’une intoxication alimentaire. Vous restez libres de faire ce que vous voulez dans votre cuisine. 🙂 Et puis sincèrement, mise à part pour l’expérience, quel est l’intérêt de faire sécher ses pâtes? C’est tellement meilleur quand elles sont fraîches non? ^^

Méthode et temps de conservation des pâtes fraîches maison

Je sais, je me répète : ces pâtes contiennent des œufs crus. On est donc super vigilants et prudents en ce qui concerne leur conservation. 🙂

Au réfrigérateur

Crues, vos pâtes se conservent 1 jours (max 2, attention à l’oxydation) au réfrigérateur. Cuites ou pré-cuites, vous pouvez les conserver 3 à 4 jours.

Au congélateur

Vous pouvez aussi congeler vos pâtes. Dans ce cas-là, je vous recommande de les consommer sous 2 mois. N’oubliez pas d’inscrire la date quelque part. 😉

Cet article contient des liens affiliés (*) . En passant par eux pour effectuer votre achat, vous ne paierez pas plus cher. De mon côté je touche une petite commission. Une manière pour vous de soutenir mon travail qui me permet également de compenser les frais inhérents au blog. N’oubliez pas que le but n’est pas de vous pousser à (sur)consommer : vous restez libre de vos choix et je vous encourage d’ailleurs à respecter la règles de 5R avant de faire un achat quelconque.

Vous aurez besoin de :

  • Ajouter à la liste d'achats + 400 g de farine de blé type T55 ou T65
  • Ajouter à la liste d'achats + 4 oeufs
  • Ajouter à la liste d'achats + 1/2 cc de sel

On passe en cuisine !

  • Préparer la pâte :

    Dans un récipient, mettre la farine et le sel. Ajouter un à un les œufs et mélanger. Mélanger jusqu'à obtention d'une pâte homogène. La pâte sera d'abord grumeleuse puis va finir par se lisser au fur et à mesure que vous la travaillerez. Filmer la pâte et la laisser reposer 30 minutes (ou plus si vous avez le temps).

  • Confectionner les pâtes :

    Étape 1 :

    Prélever 1/3 de la pâte. L'étaler à l'aide d'un rouleau à pâtisserie (sur 2 mm environ) ou avec un laminoir (machine à pâtes). Si vous utilisez un laminoir : faites une boule de pâte de taille moyenne. L’aplatir et la fariner légèrement. Régler le laminoir sur l'épaisseur la plus grande, et passer la boule de pâte une première fois dans la machine. Plier la bande obtenue en deux et la repasser à la même épaisseur jusqu'à obtention d'un rectangle de pâte homogène. Repasser la bande de pâte à plusieurs reprises dans le laminoir en diminuant progressivement l'épaisseur jusqu'à obtention de celle désirée (avant dernier cran ou celui d'avant encore selon vos goûts).

  • Étape 2 :

    Leur donner la forme souhaitée (ravioles, tagliatelles etc.). Si vous n'avez pas l'accessoire sur votre machine à pâte (ou pas de laminoir tout court) : détaillez les à l'aide d'une roulette à pizza ou d'un couteau.

  • Cuisson des pâtes :

    Faire bouillir un grand volume d'eau avec une pincée de sel. Y plonger les pâtes durant quelques minutes (le temps varie en fonction de l'épaisseur de vos pâtes). 2 à 3 minutes suffisent en général.

Envoyer la photo de mon plat

Laissez-moi un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

x

Mot de passe oublié

Praesent in odio ipsum id elit. diam Aliquam mattis